Touche pas à mon intermittante ! Pétition !

Cette pétition est lancée avec le soutien de la CGT Spectacle, de la CIP IdF (Coordination des Intermittents et Précaires d’ile-de-France) et par le collectif Matermittentes.

Le 30 mai 2013, Sophie Tissier, opératrice prompteur, est intervenue en direct dans l’émission « Touche pas à mon poste » de D8, pour dénoncer la baisse de salaire de 25% imposée du jour au lendemain sans la moindre concertation, par le groupe Canal Plus aux intermittents, dès l’entrée de la chaine D8 dans le groupe Canal Plus.

Voici l’extrait du Replay à 17’30 de programme, que la chaîne a censuré:
http://www.dailymotion.com/video/x10dg93_j-l-melenchon-a-touche-pas-a-mon-poste-sur-d8-le-30-05-2013_news?start=1050

En intervenant, Sophie Tissier a pris le risque d’être définitivement mise à l’écart, et c’est ce qui se passe pour elle à D8 : pour avoir osé dénoncer une situation insupportable (un groupe faisant 5 milliards d’euros de chiffres d’affaires, 714 Millions de profits, et dont le PDG augmente sa rémunération de 22% l’an dernier, mais qui réduit sans concertation les salaires), elle se retrouve rayée définitivement des plannings de D8 et Canal Plus, après deux ans et demi de bons et loyaux services et après avoir participé à la mise en place de l’émission d’Hanouna « Touche pas à mon poste » lors du déménagement de la chaîne. C’est totalement injuste.

La peur d’être écarté des plannings concerne tous les intermittents, les intérimaires, et plus généralement tous les précaires, dans toutes les sociétés, et surtout à Canal Plus/D8.

Nombreux sont ceux qui subissent ce genre de situation injuste en se taisant, parce que la fragilité même de la condition intermittente les oblige à être dociles et soumis pour pouvoir continuer à être employés. C’est pourquoi, il est absolument nécessaire de pouvoir exprimer son refus de se plier à la toute puissance des employeurs.

Cette pétition est un acte d’engagement constructif contre la dégradation des conditions de travail, que subit le secteur de l’audiovisuel, mais aussi plus généralement, tous les secteurs qui ont recours à des intermittents, saisonniers, intérimaires et précaires, en CDD à répétition depuis de nombreuses années.

Nous demandons :

– la réouverture des négociations de l’entrée dans l’UES (Union Économique et Social) de Canal Plus et de ce fait la revalorisation des salaires.

– la reconnaissance du métier d’opérateur prompteur, avec une qualification, un statut et un salaire adaptés aux tâches inhérentes (rédactionnel, réactivité, relationnel, habileté, résistance au stress).

– la réintégration de Sophie Tissier dans les plannings de D8/Canal Plus.

Soyons solidaires dans la défense des droits de tous les salariés. Ceux qui le souhaitent peuvent signer sous couvert d’anonymat, les noms des signataires seront ainsi cachés aux responsables de chaîne…

Signez la pétition « Touche Pas A Mon Intermittente » et faites tourner autour de vous ! MERCI

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s