Vers une liste Front de Gauche à Lille ?

VOIX DU NORD | Publié le 23/10/2013 | Par ST. F.

 

Selon le chef de file du Parti de Gauche (PG) lillois pour les municipales Sébastien Polveche, un liste Front de gauche pourrait bientôt voir le jour.

En désignant un nouveau chef de file, Hugo Vandamme, très éloigné de Michelle Demessinedans le style, et moins proche qu’elle de Martine Aubry, les communistes lillois faisaient déjà un sérieux pas de côté vis-à-vis du PS. Sans vouloir se positionner définitivement pour une liste autonome au premier tour, le PC lillois déclarait que faire cause commune avec les socialistes n’était « pas une évidence ». À écouter aujourd’hui le chef de file du Parti de Gauche (PG) lillois pour les municipales, Sébastien Polveche, c’est bien une liste Front de gauche qui pourrait bientôt voir le jour. PC et PG sont sur les mêmes actions, les mêmes idées de résistance « anti-austérité ». « Nous avons un programme à défendre, et nous le construisons ensemble. Pas seulement via des discussions mais aussi par des actions de terrain. » Il cite la campagne sur les transports publics, sur la régie publique de l’eau.

Contre-exemple parisien

« Le contexte lillois est bien différent du contexte parisien », prévient Sébastien Polveche. Ce qui s’est passé à Paris ce week-end, où le vote des militants conduit le PC à rejoindre le PS au premier tour, est un scénario qui n’est pas appelé à se produire ici. Le chef de file lillois du PG est aussi secrétaire du comité PG de Lille Métropole : « À Roubaix, les discussions sont engagées avec le PC ; à Wattrelos, l’appel à l’union PC-PG est lancé, rappelle-t-il. Et à Lille, les discussions sont aussi très avancées. » Exit donc le contre-exemple parisien. Dans la ligne de Jean-Luc Mélenchon, Sébastien Polveche prône « l’unité » du Front de gauche : « C’est dans notre intérêt de défendre un certain nombre d’idées. Nous voulons créer les conditions politiques pour qu’une liste unitaire soit déposée et pour que l’on puisse l’ouvrir à la société civile et aux militants écolos. Nous voulons être au premier tour des municipales. Le deuxième, ce seront les élections européennes. Là, nous voulons passer devant le PS. »

Le PC lillois n’a peut-être pas les mêmes certitudes, au regard des négociations en cours avec Gilles Pargneaux, premier secrétaire fédéral du PS. Sur la table, les municipales, mais aussi les cantonales. Cantons qui font l’objet d’un redécoupage et qui impliquent qu’un duo homme-femme soit élu… Et si le PC obtenait des garanties de représentativité et se ralliait finalement au PS dès le premier tour ? « Vu mes discussions avec le PC, ça m’étonnerait, ce n’est pas une question de postes, ce sont des idées à défendre, tranche S. Polveche. Ce ne serait pas compris. L’envie de la base, c’est d’y aller, de défendre les couleurs du Front de gauche. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s