Le Parti de gauche du Nord présente un contre-budget

Publié le 28/11/2013 | Par EM. C | Voix du Nord.

conf_presse_PG59_VDN

Le contre-budget 2014 : c’est une vingtaine de pages écrites par le Parti de gauche avec une encre que ces militants souhaitent magique, en tout cas suffisamment pour « en finir avec l’austérité ».

Ce contre-budget est une contribution collective pour « remettre le pays dans le sens de la marche ». Une espèce de boîte à outils dans laquelle on peut trouver de quoi réparer la fiscalité – « Une réforme fiscale juste ne passe pas par une réforme de la TVA », sermonne Julien Poix, secrétaire départemental du Parti de gauche –, ou encore de quoi avancer vers cet écosocialisme auquel le Parti de gauche croit beaucoup. « C’est le cœur idéologique de notre parti : nous croyons qu’il faut s’émanciper du productivisme, ce qui nous distingue de nos partenaires du Front de gauche comme le PC. » Mais encore : « Des choses que l’on peut mettre en place rapidement, martèle le secrétaire départemental, comme le redécoupage des impôts en quatorze tranches, ça se serait une vraie mesure de justice fiscale. »

« Des propositions concrètes »

Ce contre-budget 2014, le Parti de gauche veut le mettre « à la disposition de tous les citoyens ». Il est consultable sur le site internet du mouvement : « Parce que nous croyons en la révolution citoyenne. »

À Lille, comme dans une vingtaine d’autres communes du département du Nord, le Parti de gauche sera, notamment avec le Parti communiste, une des composantes du Front de gauche engagé dans la bataille des municipales. « Nous ne sommes pas dans l’agitation politique. Ce que nous présentons, ce ne sont pas des incantations, mais des propositions concrètes. »

Dans la campagne des municipales, le Parti de gauche fera particulièrement entendre sa voix pour stigmatiser ce qu’on appelle au sein du mouvement « les projets inutiles », au rang desquels sont placés Lillenium (à Lille-Sud) ou le Grand Stade.

Le Parti de gauche organise une assemblée participative et citoyenne consacrée aux services publics le 10 décembre à la salle Courmont à Lille. Les autres rendez-vous : participation à la grand marche pour la révolution le 1er décembre et les Assises pour l’écosocialisme le 7 décembre, à la Maison des associations à Douai.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s