Municipales à Douai : Parti communiste et Parti de gauche échouent à constituer une liste Front de gauche

Publié le 16/12/2013

Par ARNAUD DÉTHÉE

Passablement tendus, comme nous le laissions entendre dans nos colonnes récemment, les pourparlers entre Parti communiste (PC) et Parti de gauche (PG) en vue de constituer une liste commune « Front de gauche » au premier tour des municipales, ont capoté. Brigitte Bonnaffé, pressentie pour mener cette liste qui ne verra pas le jour, devrait néanmoins en conduire une autre au côté d’Odile Hage, en marge de celle du PS.

Au-delà du conflit de générations que certains avanceront comme une explication à l’incapacité dont ont fait preuve PC et PG à s’entendre, il semble que l’échec des négociations entre leurs chefs de file des deux partis (Odile Hage pour le PC, François Guiffard, 20 ans, côté PG) soit d’abord imputable à un désaccord tenace sur la composition de la liste envisagée. « C’est plus de cet ordre-là que sur le fond, car nous sommes proches sur les idées, reconnaît-on au PC. Mais il faut se rendre compte de ce que représente le PG à Douai aujourd’hui… ».

D’après nos sources, la chef de file communiste Odile Hage souhaitait que les deuxième et troisième places de la liste emmenée par Brigitte Bonnafé, tête de liste adoubée, reviennent aux communistes. Le Parti de gauche ne figurant dans ce cas de figure qu’en quatrième position. Or pour ce dernier, un tel scénario réduisait considérablement ses chances de siéger au conseil municipal à l’issue d’un deuxième tour où une alliance nouée avec F. Chéreau aurait « donné droit » (à vue de nez) à trois places aux élus Front de gauche sur les bancs de l’opposition. « La balle est dans le camp du PC », assurait ce lundi soir François Guiffard, persuadé que quoi qu’il advienne, son mouvement s’installera durablement dans le paysage douaisien. « Participer, c’est vrai que ça aiderait à se faire connaître, mais imaginer PC et PG faire deux listes, ça n’a aucun sens. »

Le PC s’exprime vendredi

Du côté du Parti communiste, où d’aucuns « regrettent que les discussions n’aient pas abouti », on reste persuadé que Brigitte Bonnafé mènera une liste où se regrouperont communistes, sympathisants et membres de la société civile divers et variés. « On compte aussi sur Marc Dolez ! On a bon espoir qu’il nous soutienne. Et qu’il figure pourquoi pas sur notre liste ». La conférence de presse du parti prévue, ce vendredi, à 11 h 15, au café l’Équitable, sera l’occasion pour le parti d’en dire plus. Le Parti de gauche, lui, a décidé de camper sur ses positions. Et pourrait même décider, jeudi soir, de mener une « campagne off » en marge de la campagne officielle s’il ne se lance pas dans la course au beffroi. Avant de livrer, à son tour publiquement, sa part de vérité.

Publicités

2 réflexions sur “ Municipales à Douai : Parti communiste et Parti de gauche échouent à constituer une liste Front de gauche ”

  1. Dommage que sa détestation de Jean Luc entraîne Marc à utiliser sa capacité de nuisance au service d’une opération de décrédibilisation d’une relève jeune et brillante du PG douaisien. Ne lâchez rien CAMARADES !

    J'aime

  2. Faire liste commune avec le PC c’est comme coucher dans un panier de serpents à sonnettes en espérant ne pas être mordu !!! le PC à travers Pierre Laurent a trahi l’idéologie gauchiste et le PC se sert du PG et du FDG pour obtenir des sièges et il est évident qu’au second tour le PCF votera pour le PS !!! alors faire liste autonome pour le PG ne doit pas être une option mais une obligation !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s