Jean-Louis Delhaye emmènera la liste «À gauche pour Cambrai»

Municipales: Jean-Louis Delhaye emmènera
la liste «À gauche pour Cambrai»

 

Par la rédaction pour La Voix du Nord
Publié le 31/01/2014
Par Stéphanie ZORN

Le travail d’union des co-secrétaires du comité du PG du Cambrésis, Jean-Loup Arrestier et Marina Chauvac et de leurs camarades porte ses fruits, en voici le résultat.

« À gauche pour Cambrai ». Tel est le nom de la liste étiquetée Parti communiste, Parti de gauche et sympathisants, emmenée par Jean-Louis Delhaye, à la conquête de la mairie de Cambrai. Un nom qui annonce la couleur « face aux listes de droite ».

Jean-Louis Delhaye, entouré de Brigitte et Jean-Loup Arrestier à sa droite, et de Benoît Maréchal, à sa gauche.

Jean-Louis Delhaye avait annoncé, début décembre, l’échec des négociations avec le Parti socialiste et sa volonté de constituer une liste, dont il n’avait pas la prétention d’être candidat. Depuis, ses camarades l’ont désigné.

Le conseiller municipal, communiste, emmènera donc une « liste de gauche autonome », soutenue par le Parti communiste et le Parti de gauche, baptisée « A gauche pour Cambrai ». Jean-Louis Delhaye est connu et reconnu dans la ville ; engagé depuis une quarantaine d’années, il siège depuis plus de vingt ans au conseil municipal, dans l’opposition.

Cette liste se veut « résolument hors des champs du capitalisme et du libéralisme » et prône les valeurs de solidarité, de complémentarité, de changement, le vivre ensemble. « L’humain d’abord est notre guide », confie l’instituteur de 67 ans, investi dans la vie associative et politique depuis des dizaines d’années.

Une quatrième tête de liste à Cambrai, qui souhaite « proposer des orientations alternatives et faire obstacle aux représentants de la droite ». Au premier rang desquels le frontiste Thierry Basquin. Il n’oublie pas le maire de Cambrai François-Xavier Villain (UDI), qualifié par Jean-Loup Arrestier, co secrétaire du Parti de gauche de « cumulard, qui est partout ». « De plus, la politique actuelle du gouvernement socialiste se situe dans la droite ligne du gouvernement précédent », poursuit Jean-Louis Delhaye. Brigitte Arrestier pointe du doigt la liste PS-EELV d’Yves-Pascal Renouard : « attrape-tout », « emmenée par un parachuté de Roubaix, socialiste de circonstance », enchaîne M.Arrestier.

Jean-Louis Delhaye et ses colistiers sont déjà allés à la rencontre de nombreux Cambrésiens. Le candidat se dit heurté par un fait nouveau : « Beaucoup ont la crainte que leur présence sur une liste d’opposition nuise à leur avenir, à celui de leurs proches ou à leur entourage. » Il regrette l’absence, dans la ville, « de moyens de fonctionnement ou d’expression pour les minorités d’opposition ». Et d’enchaîner : « Une opposition est utile, pour donner la parole aux oubliés, pour apporter des témoignages. »

Brigitte Arrestier nous a présenté les grandes lignes du programme de la liste. Une ville qui favorise l’accès pour tous à un logement décent et aux besoins vitaux avec notamment une réflexion sur un retour à une régie publique d’eau. Une ville où la santé est un droit pour tous ; qui valorise l’école publique laïque. Une ville qui facilite les déplacements, avec une gratuité des transports en commun, un nouveau plan de circulation et des pistes cyclables, l’obtention de la gratuité de l’autoroute A2 entre Hordain et Cambrai… Une ville qui soutient l’activité locale et réserve les aides et subventions aux structures et associations ayant un véritable rôle social et d’éducation populaire, en toute transparence. Une ville qui construit la sécurité en valorisant le vivre-ensemble ; revivifie la vie démocratique ; développe un vrai pôle jeunesse ; se préoccupe de son personnel, s’engage vers la transition écologique. Une ville et une CAC qui fassent du respect une règle de gouvernance.

Contrairement aux précédents scrutins municipaux à Cambrai, il n’y aura donc pas cette année de liste d’union avec le PS « parce que leur politique n’est pas une politique de gauche ». « Nous proposons une alternative politique, une gauche des solidarités, démocratique, pour la défense des intérêts et des droits de toute la population, sans oubli ni exclusion », a conclu Brigitte Arrestier.

Mail : gauchecambrai@laposte.net

Carnet de campagne

Avec le représentant du NPA, mais sans le soutien du NPA…

Comme nous vous l’indiquons ci-dessus, Jean-Louis Delhaye emmènera une « liste de gauche autonome », soutenue par le Parti communiste et le Parti de gauche. Et le Nouveau parti anticapitaliste ? Si Benoît Maréchal, le représentant du NPA dans le Cambrésis a rejoint la liste « A gauche pour Cambrai », surprise, son parti ne la soutient pas…

Appel aux fonds

Présentant sa candidature et les propositions de la liste « A gauche pour Cambrai », Jean-Louis Delhaye a évoqué « le combat inégal, difficile mais motivant » qu’il entame et pointé du doigt la barrière de l’argent « un frein dans la mise en place de nos projets ». Il a profité de l’occasion pour « lancer un appel aux aides humaines ou financières pour soutenir notre liste ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s