Wattrelos: Thierry Coulomb prend finalement la tête de la liste du Front de Gauche

Wattrelos: Thierry Coulomb prend finalement la tête de la liste du Front de Gauche

PUBLIÉ LE 22/02/2014 | Par MARJORIE DUPONCHEL

Rebondissement dans la campagne électorale wattrelosiene : Thierry Coulomb, ancien directeur de l’association des centres sociaux, prend finalement la tête de la liste du Front de Gauche à la place de l’ancien élu Guy Duel.

«  Notre appel a été largement entendu. Les candidats et soutiens ont afflué. Cette liste est jeune et il fallait pour l’animer quelqu’un qui soit à son image. À l’unanimité et avec l’accord de la Fédération du PCF, nous avons proposé à Thierry Coulomb d’en être l’animateur.  » Guy Duel a ainsi créé la surprise hier matin, en annonçant qu’il laissait sa place à l’ancien directeur de l’association des centres sociaux.

À 49 ans, et après avoir travaillé 20 ans au plus près des habitants des quartiers (il est aujourd’hui directeur de la Fédération des centres sociaux du Nord), Thierry Coulomb se lance donc en politique à la tête de la liste « Avec vous, Wattrelos ouvertement à gauche ! ». Proche du PCF depuis longtemps mais carté depuis quelques mois, il reconnaît que cette place de leader n’était pas prévue : «  Je savais que je voulais y aller, mais comment, avec qui ? J’ai accepté d’animer cette liste car nous avons réalisé un rassemblement fort, qui porte de belles idées que nous voulons défendre collectivement.  »

Derrière cette personnalité locale, une ancienne de l’Office de la Jeunesse prend la deuxième place : Sylvie Ritz, 49 ans, conductrice de travaux chez Transpole. Guy Duel se retrouve 3e de la liste et son fils Thierry, représentant le Parti de Gauche, 5e. Entre eux, on fait la connaissance d’Alicia Oumedjeber, une institutrice de 25 ans.

Larges soutiens politiques

D’autres personnalités locales ont rejoint le groupe, dont beaucoup gravitent autour des centres sociaux : Messaoud Chayani, le président de l’association, Saïd Mazari (animateur d’insertion), des bénévoles comme Georges Maertens ou Myriam Nys, mais aussi l’historien local Francis Bohée (ancien PS), le président de club Michel Eechkout et quelques commerçants, dont Akim Gueham de la presse de Beaulieu. La liste présente aussi la particularité de réunir de larges soutiens politiques : 13 candidats du PCF, deux du Parti de Gauche (Thierry Duel et Gérard Parsy, ancien chef de la police municipale, 43e), deux d’Europe Ecologie Les Verts (Moha Aarab, 7e, et Thierry Siwik, candidat dans le canton de Roubaix-est en 2011, 29e) et un de la coordination communiste, Mathieu Leroy (23e).

Ce qui fait de cette liste la seule de la région à rassembler aussi largement à gauche. On note aussi la présence d’un carté du PS : Ali Mornagui (21e).

Faut-il y voir une liste « anti-Baert » ? Thierry Coulomb réfute tout esprit revanchard par rapport aux querelles de 2012 : «  J’ai soutenu avant tout deux amis, Slimane Tir et Christophe D’Hulst, en estimant que le changement était intéressant pour la ville. La plupart de nos colistiers sont néophytes et ne connaissent pas ces histoires. J’espère que le débat sera constructif dans cette campagne, même si des pressions ont déjà été exercées sur certains colistiers.  » Ça commence bien…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s