Le Parti de Gauche dénonce l’incurie du gouvernement face à l’épisode de pollution

Le Parti de Gauche dénonce l’incurie du gouvernement face à l’épisode de pollution

Vendredi 14 Mars 2014 | Eric Coquerel et Corinne Morel-Darleux Secrétaires nationaux du Parti de Gauche

Depuis plusieurs jours la pollution envahit les villes et les régions urbanisées du pays. Chacun sait les risques sanitaires que font courir ces nuages de particules dont des problèmes respiratoires et cancers. En décembre 2013, Philippe Martin, ministre de l’écologie, a lui même quantifié une partie des conséquences de cette pollution : « avec plusieurs dizaines de milliers de décès prématurés chaque année, c’est un coût économique pour la collectivité nationale, que l’on peut évaluer à 20 à 30 milliards d’euros par an, dont un milliard d’euros directement supportés par le système de soins».

Pourtant cette situation était prévisible : depuis des jours Météo France annonçait ce long épisode anticyclonique sur le pays. Rien n’a été fait en amont, rien n’a été fait pendant. Les pouvoirs publics n’ont pris aucune mesure à la hauteur de l’événement si ce n’ est de réduire la vitesse sur les routes. La décision de collectivités territoriales de rendre les transports gratuits est certes utile mais arrive en fin de cette période. Pourquoi, par exemple, la décision de circulation alternée en fonction des numéros pairs ou impairs des plaques d’immatriculation n’a-t-elle pas été immédiatement appliquée voir l’interdiction de circulation pure et simple des véhicules individuels à Diésel ? Il suffit d’un simple arrêté préfectoral pour la circulation alternée. Comment expliquer que cette disposition n’ait été mise en place qu’une fois, le 1er octobre 1997 ? Les résultats avaient pourtant été jugés positifs avec une baisse du trafic automobile de 30% en Ile de France. Le Parti de Gauche dénonce donc l’incurie et l’imprévoyance du gouvernement sur ce sujet. Au delà de cette mesure d’urgence, cette pollution révèle toujours davantage la nécessité de mesures sur le long terme auxquels seuls la planification écologique et un aménagement du territoire conçu pour réduire les temps de transport entre les lieux de domicile et de travail pourraient répondre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s