A Lille, Martine Aubry piétine sa Gauche !

A Lille, Martine Aubry piétine sa Gauche !

 

A Lille, pour la première fois depuis 1977, le Parti Communiste Français a fait le choix de la stratégie autonome du Front de Gauche en se désolidarisant du Parti Socialiste pour le premier tour des élections municipales. Au Parti de Gauche, nous avions accueilli leur décision avec un engouement certain, convaincus que nous sommes de la stratégie de l’autonomie dans la constitution de l’Opposition de Gauche nécessaire pour contester l’hégémonie d’un Parti Socialiste qui n’a plus à prouver son adhésion au libéralisme et aux politiques d’austérité.

Une campagne unitaire

Avec les partenaires du Front de Gauche local, nous avons mené campagne et porté à la connaissance des lillois notre belle liste « A Lille : L’Humain d’Abord ! ».

Nous avons rencontré les citoyens lors d’Assemblées Citoyennes pour les impliquer dans la constitution du programme et réactiver une démocratie réelle et participative.

Nous sommes allés à leurs rencontres sur les marchés et chez eux lors de nombreux porte-à-porte au cours desquels nous avons expliqué notre programme avec des axes fondamentaux essentiels pour rendre la Ville moins chère : des ServicesPublics de qualité, l’extension de la gratuité (transports, eau…), retour en Régie Publique de l’eau, reprise du terrain aux multinationales qui font avancer sans cesse le domaine de la marchandisation…

Les résultats du 1er tour

Nous le savions, cette autonomie déplaît. Parce qu’elle soulève de vrais sujets et donne espoir à ceux pour qui la politique ne veut plus rien dire. Malgré les difficultés rencontrées dans ce travail unitaire qui consiste à mettre d’accord les organisations politiques constituant le Front de Gauche, nous avons élargi notre liste à des représentants syndicaux, associatifs ou simples citoyens.

Au soir du premier tour, dans un contexte national de sanction du Parti Socialiste converti à la doxa libérale qui mène une politique économique de droite, contraire aux raisons qui ont fait élire François Hollande, notre liste A Lille, l’Humain d’Abord a recueilli 6.17% des suffrages exprimés.

  • La liste de Lutte Ouvrière et celle du Nouveau Parti Anticapitaliste ont recueilli à elles deux un peu moins de 3% des suffrages
  • L’Eglise de la Très Sainte Consommation a recueilli, elle, 3,55% des suffrages.
  • La liste des Radicaux emmenée par Jacques Mutez fait un peu moins de 2%.
  • Europe Ecologie Les Verts réalise un score de 11.08%
  • Le Front National triple son score de 2008 avec 17.5%.
  • L’UMP est à 22.73%.

Martine Aubry, elle, perd près de 12 points comparativement à son score de 2008 et totalise 34.86% des suffrages au premier tour.

Des négociations – punition

Dans ce contexte, dès lundi, une délégation du Front de Gauche de Lille rencontre le Parti Socialiste, représenté par les amis de Martine Aubry, que nous n’avons jamais pu rencontrer pendant ces négociations. En véritables scribes des propositions de fond que nous avions apportées, les représentants du PS se sont mis à tourner de l’oeil dès lors que notre délégation a sorti la calculette !

Avec 6.17%, nous revendiquions une juste représentation de nos électeurs avec 5-6 élus.
Le PS, sans doute fâché de son score relativement mauvais et de notre stratégie d’autonomie qu’il interprète sans doute comme un crime de lèse-majesté, a insulté littéralement nos électeurs en nous proposant 1 élu. Les négociations se sont arrêtées à ce stade.

Le même jour, dans l’après-midi, nous apprenons que la même démonstration d’arrogance a été faite avec la délégation d’Europe Ecologie Les Verts qui revendique un score de près de 12%.

Dans ces conditions, il a été évoqué dès lundi soir, l’éventualité d’une fusion entre la liste d’Europe Ecologie Les Verts et le Front de Gauche pour le second tour, dans une stratégie qu’au Parti de Gauche nous interprétions comme « à la Grenobloise » et qui permet à la l’Opposition de Gauche de prendre la tête de la Gauche à Grenoble. Nous étions pleins d’ardeur à cette idée bien que ce scénario n’avait pas été évoqué jusqu’à la crise de nerfs des solfériniens.

Cette perspective de fusion avec EELV s’est évanouie dès Mardi matin, EELV ayant finalement trouvé un accord avec le PS.

Au Front de Gauche, on proposa un élu, puis deux, puis trois. On proposa aussi par un tour de passe-passe de reléguer notre tête de liste, Hugo Vandamme, dans le fond de la liste, à une position non-éligible.

Epilogue : la gauche de gauche ne sera plus représentée au conseil municipal

Nous avons refusé cette braderie confuse, ce marchandage indigne, véritable insulte, non pas à nos personnes, ni même à notre étiquette à laquelle nous ne sommes pas attachée comme des moules à un rocher, mais aux 3437 électeurs qui se sont prononcés en faveur de l’Humain d’Abord.

Martine Aubry joue peut-être là un jeu vengeur ou peut-être souhaite t-elle un mandat sans partenaires trop vifs.
Elle devra sans doute composer avec un groupe d’élus du Front National mais pour elle, cela pose moins problème que le diable rouge !

Nous ne donnerons pas de consigne de vote. Nous n’appellerons pas à voter pour Martine Aubry, compte tenu de l’arrogance dont elle a fait preuve. Elle va pouvoir assumer seule son piétinement de la Gauche. Elle qu’on disait rassembleuse !

Le Front de Gauche disparaît donc du Conseil Municipal et les 3437 électeurs s’étant prononcés pour l’Humain d’Abord à Lille ne seront pas représentés.

Et au niveau national

Pour les médias, l’évènement de ces municipales, c’est le triomphe du FN. Nous prenons acte et par conséquent, nous nous comparons à l’évènement.

  • Nos 600 listes autonomes réalisent un score de 11.43%.
  • 308 de nos listes font plus de 10% (c’est 316 pour le FN).
  • Nos 82 listes avec Europe Ecologie Les Verts réalisent un score moyen de 15.31% (quand EELV est seule, c’est 9.69%).
  • Le FN gagne une ville au premier tour, Hénin Beaumont. Avec le Front de Gauche, nous en gagnons 67 !

Le triomphe du FN se résume donc à 8 villes de plus que nous à plus de 10% ! Mais le spectacle médiatique qui ignore le Front de Gauche doit continuer et les moutons de se voir servir la soupe réchauffée par le PS ! Miam !

D’ici là, nous vous donnons rendez-vous aux Européennes pour mettre une bonne Gauche aux solfériniens et porter notre aspiration à une Autre Europe.

Publicités

Une réflexion sur « A Lille, Martine Aubry piétine sa Gauche ! »

  1. Présentation sobre des évènements qui contraste agréablement avec les indignations enflammées du partenaire.
    Aucun cadeau n’était à attendre du PS et c’est tant mieux.
    Cette stratégie reste la bonne, et je l’aurais soutenue si le tête de liste n’avait pas imprimé sa marque habituelle démagogique aux propositions sérieuses (sauf les transports gratuits inadaptés à LMCU, et rejetés par la majorité des citadins-hors Lille qui n’en profiteraient que très peu, tout en payant l’impôt communautaire indispensable pour financer la gratuité).
    Le programme s’étant résumé à quelques slogans généraux dans les grand titres (ville moins chère, guinguettes, etc..) l’arbre de la com’ a caché la forêt des propositions…
    Dommage.
    En 2020 dans un contexte différent à tous points de vue, les jeunes militants auront muri et l’ivraie aura été éliminée du bon grain, sans erreur de casting.
    NB: Il n’est pas précisé si la liste aura, dans l’opposition, des élus ou aucun?
    Le scrutin particulier aux municipale écrase les minoritaires pour donner à l’ équipe élue une majorité absolue la mettant à l’abri des retournements d’alliances, mais de là à ne plus du tout représenter les minoritaires, la question me tracasse.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s