Douai : le Parti de gauche veut « réveiller les consciences » avec des épingles à linge

Douai : le Parti de gauche veut « réveiller les consciences » avec des épingles à linge

Publié le 19/09/2014 | PAR ARNAUD DÉTHÉE (VOIX DU NORD)

Le comité du Parti de gauche du Douaisis (PG) ira au-devant de la population ce samedi après-midi en l’invitant à s’exprimer sur l’actualité – et la VIe république qu’il appelle de ses vœux – avec une feuille, une épingle à linge et un stylo.

PG.jpg

L’idée, qui piquera à coup sûr la curiosité des habitants et des badauds qui fouleront la place Carnot ce samedi après-midi, a le mérite de l’originalité. Ça tombe bien, le comité du Douaisis du Parti de Gauche – qui faisait sa rentrée politique ce mardi sur… un trottoir de Dorignies – veut « faire de la politique autrement » et compte profiter de l’événement pour marquer les esprits. « On sera plusieurs adhérents du comité à se réunir place Carnot, ce samedi, à 15 h, pour interpeller les citoyens avec du papier, des épingles à linge et un stylo, confirme le co-secrétaire du comité François Guiffard. On va prendre quelques minutes pour échanger avec les gens avant de leur demander d’écrire noir sur blanc ce qu’ils pensent de l’actualité sur papier, notamment du projet de sixième république qu’on défend. Les feuilles seront alors suspendues à des fils tendus entre les arbres de la place pour créer une sorte de mur de messages citoyens. Visuellement, ça risque de donner quelque chose de sympa… » ; « La question qu’on se pose, et qui est au cœur de cette sixième république à laquelle on aspire, c’est comment les gens peuvent s’intéresser à la politique en dehors des périodes de campagne électorales, poursuit le cégétiste Alain Pollet, qui espère qu’en se prenant au jeu les Douaisiens prouveront qu’ils sont à même de prendre leur destin en main. J’étais à la fête de l’Huma, quand on parle aux gens sans les prendre pour des écervelés, ils ouvrent les yeux. Il faut réveiller les consciences. Dans la cinquième république, le président est un monarque, dans la sixième, c’est le peuple qui prend le pouvoir avec, notamment, la possibilité d’un référendum révocatoire… »

Les échanges attendus avec les passants porteront entre autres sur les sujets (lire ci-dessous) qui ont fait l’actualité de la rentrée dans le Douaisis : transport lycéen payant, soutien à la Palestine, rythmes scolaires… Sur ce dernier point, le PG organisera un café-débat le 1er octobre à la Maison des associations. À l’ordre du jour : « L’école de la République ». La sixième évidemment.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s