Communiqué de presse du PG du Douaisis suite au conseil municipal de Douai du 19 septembre 2014

Le Conseil Municipal du 19 septembre a réservé son lot de surprises!

L’austérité n’est pas que nationale, elle est aussi locale

D’abord lorsque Monsieur le Maire fait état de la situation des finances de la Ville de Douai au vu des baisses de dotations de l’Etat (11 milliards annoncés pour les collectivités). Il a exposé ainsi, le risque pour la municipalité d’être mise sous tutelle de la Chambre Régionale de la Cour des Comptes à l’aube de 2017, si rien n’est fait pour réduire les dépenses (2,3 millions d’euros d’ici 3 ans!). Non content d’agir sur l’unique levier de la réduction des dépenses, Monsieur le Maire envisage aussi d’agir sur la colonne des recettes, ce qui signifie purement et simplement qu’il compte augmenter les impôts! Pour lui l’effort est logique, il correspond au plan d’austérité qu’a présenté le gouvernement Valls il y a peu. Preuve que comme nous l’avions dit lors de la précédente campagne pour les élections municipales, le « local » est guidé par le choix d’une politique nationale.

Mais alors nous nous interrogeons sur le silence des élus du groupe communiste, présent non seulement dans la majorité socialiste mais aussi dans l’exécutif. Vont t-ils, du fait des places qu’ils occupent, ne rien faire? Le groupe l’Humain d’Abord va t-il se taire, alors qu’il a été élu sur une étiquette Front de Gauche et une ligne « anti austéritaire »? Nous espérons pour notre part que ce silence n’est pas synonyme d’une compromission et qu’il se prononcera clairement en votant contre les budgets d’austérité à venir.

Un parc « Jacques Vernier » ?

Là encore qu’elle fut notre surprise! Pour la première année de sa mandature, la nouvelle majorité de gauche va offrir le nom « Jacques Vernier » (ancien maire UMP) au Parc du Rivage Gayant. C’est le résultat de dizaine d’années de consensus mou au sein du Conseil Municipal de la Ville de Douai. En apparence les élus UMP et PS ont l’air de s’affronter sur des débats d’idées, en vérité, il sont d’accord entre eux. Un élu PS (Lahcen Aït Et Hadj, pour le nommer) a même justifié ce geste en affirmant qu’il était normal que des élus ayant voué leur carrière pour une ville est droit à une forme de postérité. Aurons nous donc droit à un nom de rue ou un  musée en l’honneur des élus du Front National?

Quel message politique faut-il y voir? Les électeurs ont-ils élus Frédéric Chéreau pour ce genre de chose? Et pourquoi le groupe communiste s’est une nouvelle fois contenté de s’abstenir comme de simple frondeurs ?

Nous considérons pour notre part que ce genre d’hommage ne peut avoir lieu qu’après la mort d’une personnalité. L’Histoire doit d’abord faire son œuvre.

Publicités

Une réflexion sur « Communiqué de presse du PG du Douaisis suite au conseil municipal de Douai du 19 septembre 2014 »

  1. Bien vu..Tout ça c’est la conséquence de la gestion consensuelle de Vernier qui fagocitait son opposition; ca vous étonne des communistes ? Moi pas. Quand on les connaît. Maintenant rien n’empêche vos élus de faire un recours au TA contre la délibération donnant le nom de Vernier au parc.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s