Archives pour la catégorie PG Dunkerquois

Les locataires Partenord demandent de la transparence!

Communiqué de presse de soutien à l’Association départementale des locataires Partenord

 

Les locataires Partenord demandent de la transparence !

Claude Dhaudt est locataire du bailleur social Partenord à Hazebrouck. Il loue avec son épouse un logement de 57 m2. L’histoire pourrait s’arrêter si Partenord ne faisait apparaitre sur les factures une superficie de 107, 54 m2… Une différence de superficie qui a pour conséquence de faire exploser le montant des charges ! En 2015, la cour d’Appel de Douai a donné raison à Claude Dhaudt : « il résulte de ces éléments, qu’en l’absence de tout justificatif versé aux débats, la société ne rapporte pas la preuve des charges dont elle a réclamé le paiement aux époux Dhaudt au cours des années 2008 à 2012 ». Elle a condamné Partenord à lui verser la somme de 4683 euros. Mais de discussion en discussion, de voisins entre voisins, il est apparu que d’autres locataires avaient décelé les mêmes dysfonctionnements. L’avocat des époux Dhaudt est en train d’analyser près de 45 dossiers de locataires !

Pour rappel, le parc du bailleur social abrite près de 47 000 locataires. Claude Dhaudt et son avocat Maitre Mougel viennent de lancer une association départementale de défense des locataires afin d’organiser les locataires. Le Parti de Gauche appui le combat de Claude Dhaudt et de son association : il faut remettre le locataire au cœur de la gestion des logements sociaux.

Le Parti de Gauche Nord appelle le bailleur social à faire preuve de transparence afin d’éclaircir la situation.

Le Parti de Gauche Nord.

Licenciés pour avoir fait grève: poisson d’Avril?

Communiqué du Parti de Gauche Nord- secteur entreprises et luttes sociales

Licenciés pour avoir fait grève: poisson d’avril ?

Patrick Turpin, Sébastien Bernard et Pascal Poiret, tous trois militants CGT et salariés des Fonderies du Nord à Hazebrouck (59) ont reçu leur lettre de mise à pied. Selon leur employeur, ils ont commis une faute. Leur crime ? C’est d’avoir participé à la grève du 31 mars contre la loi El-Khomri. Les 3 camarades avaient pourtant prévenu leur employeur dans les délais prévus par la loi !

Le Parti de Gauche considère les sanctions comme une manœuvre d’intimidation patronale alors que le mouvement contre la loi «  Travail » s’amplifie partout. C’est une entrave inacceptable au droit de grève.

Le PG apporte son total soutien et son entière solidarité aux 3 salariés des Fonderies du Nord. Il dénonce la répression syndicale dont sont victimes les camarades de la CGT. Nous appelons les citoyens à se mobiliser pour affirmer publiquement leur solidarité. Un rassemblement  de soutien est organisé par la CGT : vendredi 8 avril de 9h à 12h devant les Fonderies du Nord à Hazebrouck  (59190), 89 rue de Merville.

Pour le Parti de Gauche Nord,

Julien Poix, secteur entreprises et luttes sociales

Jocelyne Dubois et Ugo Bernalicis, co-secrétaires départementaux du Parti de Gauche

25386676043_542419207d

photo: La Voix du Nord

Loi travail : refusons une vie pourrie!

LOI EL KHOMRI : REFUSONS UNE VIE POURRIE !

Ce Jeudi 31 mars nous sommes de nouveau appeler à faire grève et à manifester partout en France contre le projet de Loi « Travail ». Loin de proposer une solution au chômage des jeunes, cette loi entend favoriser la « souplesse » du marché du travail en sabrant dans les droits sociaux garantis par le code du travail.

Avec la loi El Khomri, bienvenu dans un monde où la durée légale du travail est dérégulée avec des journées de 12h et des semaines de 46 h, un monde où les salaires sont réduits même sans raison économique, bienvenue dans un monde où l’on encourage l’embauche en facilitant les licenciements !

Cette loi c’est avant tout un cadeau en or pour le MEDEF et les multinationales. Une fois de plus, les ouvriers, techniciens, les PME et TPE sont laissés sur le carreau.

Depuis plusieurs semaines, le mouvement s’organise : 500 000 manifestants lors de la journée de grève précédente, des lycées et universités en grève et en blocage. Il nous faut maintenant monter en puissance : rendez-vous demain pour faire entendre votre voix ! Ne laissons pas ce gouvernement réactionnaire détruire le code du travail !

Le Parti de Gauche Nord sera présent dans les cortèges à Lille, Valenciennes, Douai, Dunkerque. Rejoignez la foule des insoumis face à l’injustice !

A Valenciennes : 10h00, Place d’armes

A Douai : 10h00, Places d’armes

A Dunkerque : 15h00, Place Jean Bart

A Lille : 14h30, Porte de Paris

 IMG_20160324_143637.jpg

Réuni à Lille les 26, 27 et 28 mars pour son conseil national et sa convention programmatique, le Parti de Gauche a adopté à l’unanimité la déclaration suivante :

La loi El Khomri est l’une des plus anti-sociales de la 5ème République. Elle vise à déconstruire et casser le fondement du code du travail. Les reculs partiels du gouvernement suite aux premières mobilisations n’y changent rien. C’est la philosophie de la loi qui est mauvaise : en imposant l’inversion de la hiérarchie des normes, l’accord d’entreprise devient supérieur à la loi afin de baisser les salaires, flexibiliser le travail, contourner au maximum les droits des salariés et les droits syndicaux.

Cette loi va pourrir les vies professionnelles comme privées sans aucune conséquence positive pour l’emploi. Elle s’inscrit dans un contexte où le capitalisme financier transnational, par l’ubérisation de la société, veut imposer une dérégulation totale du marché du travail.

La jeunesse l’a bien compris. Les salariés également. Et plus globalement une écrasante majorité de la population française qui refuse ce projet.

Le Parti de Gauche met toute sa détermination et son énergie au service de l’amplification de la mobilisation pour exiger son retrait. Nous pouvons faire reculer pour la première fois le gouvernement Valls. Cette victoire redonnerait confiance au peuple dans sa capacité de reprendre en main son destin.
C’est pourquoi le Parti de Gauche appelle à se mobiliser largement pour la prochaine grande journée du 31 mars et autant de semaines qu’il le faudra aux côtés de la jeunesse, des organisations syndicales, des initiatives citoyennes.

Cette bataille centrale pour le PG n’est pas contradictoire avec le débouché politique que nous entendons construire pour 2017 en appuyant la proposition de candidature de Jean-Luc Mélenchon pour une France Insoumise. Au contraire, une victoire sociale renforcerait la crédibilité d’une véritable alternative à la politique que le peuple subit en France et en Europe.

loi el khomri

https://www.lepartidegauche.fr/communique/declaration-conseil-national-pg-26-mars-adoptee-l-unanimite-34530

Rassemblement de soutien au CADA de Cassel (Nord)

Communiqué

A la suite de terribles évènements survenus dans la nuit du 9 juillet au Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile, un comité de jeunes du canton de Cassel qui avait décidé de se réunir pour dénoncer la fermeture du CADA a choisi de précipiter son action pour manifester son soutien aux résidents du CADA. En effet, nous avons tous été très choqués d’apprendre que des gens étaient entrés par deux fois avec effraction au CADA et avaient menacé les résidents. Ces gens ont fait preuve d’une extrême violence, cette attitude est inacceptable et nous devons manifester notre désaccord. Il est de notre devoir de citoyen de nous révolter contre les idées véhiculées par ces gens.

C’est pourquoi il a été décidé un rassemblement lundi 13/07/2015 devant la mairie de Cassel à 18 heures 30. Pour la défense des droits de l’homme et les valeurs de notre République, nous vous invitons à nous rejoindre et à faire circuler cet appel sans modération.

Le comité de Jeunes Casselois

STOP TAFTA! LE SAMEDI 18 AVRIL, TOUS SUR LE PONT!

Une journée de mobilisation internationale est organisée ce samedi 18 avril 2015 dans toute l’Europe pour réaffirmer l’opposition des citoyens au Traité de Libre-échange transatlantique.  Dans le dos des peuples, les négociations se poursuivent avec à la clé le démantèlement de notre système social, de notre économie, du droit du travail. Ce traité engage l’Europe sur la voie de garage d’un capitalisme débridé: ouverture à la concurrence à toutes les échelles administratives, installation de tribunaux d’arbitrage privés ayant primauté sur la justice des États… Le TAFTA va également encourager la dégradation de notre environnement: arrivée des OGM, exploitation des gaz de couches et de schiste.

C’est enfin la politique étrangère de l’Europe qui va se retrouver à la remorque des USA!

Nous ne pouvons l’accepter.

Vous l’aurez compris: l’urgence est à la mobilisation! Le Parti de Gauche Nord appelle les citoyens à rejoindre massivement les cortèges festifs organisés par les collectifs STOP TAFTA.  Dans la région, rendez-vous à:

– Dunkerque, le samedi 18 avril à 10h30

-Lille, samedi 18 avril à14h30, Grand’Place

Julien Poix, co-secrétaire départemental du PG Nord

Le Parti de Gauche de Dunkerque sur radio Uylenspiegel

A l’occasion de l’émission « le cri du Kiviet » la radio Uylenspiegel, Laurent et Antoine membres du comité du Parti de Gauche de Dunkerque seront invités pour répondre aux questions concernant le Grand Marché Transatlantique ou Tafta.

Pour suivre cette émission, deux solutions: soit sur 91,8Mhz, ou http://tunein.com/radio/Radio-Uylenspiegel-918-s130942/

Communiqué du Parti de Gauche du Nord – Municipales Dunkerque

 COMMUNIQUE DU PARTI DE GAUCHE NORD

ban_FB_PG59Municipales à Dunkerque.

Le Parti de Gauche tient à préciser qu’il n’apporte aucun soutien officiel à la liste « Dunkerque en mouvement » conduite par M. Vergriete. Par conséquent, les quelques personnes affichant leur soutien à M. Vergriete tout en se réclamant du PG le font en leur nom propre et en aucun cas au nom du Parti de Gauche et du Front de Gauche. Il va de soi que les logos du Parti de Gauche et du Front de Gauche ne peuvent figurer sur le matériel de campagne de M. Vergriete. Le Parti de Gauche Nord rappelle la position claire et sans équivoques du Parti de Gauche: pas d’alliances avec les partis austéritaires au premier tour et pas d’alliance avec le centre et la droite. Nous entendons construire dans ce pays une opposition de gauche : en ce sens toute alliance avec des forces refusant la rupture avec l’austérité est bannie.

A notre sens, seule une liste Front de Gauche unie, conquérante et en rupture avec l’austérité aurait pu servir au mieux les intérêts des habitants de Dunkerque. A l’avenir, il y aura d’autres combats dans le Dunkerquois que le Parti de Gauche Nord entend mener collectivement avec ses partenaires du Front de Gauche.

Jocelyne Dubois et Julien Poix, co-secrétaires départementaux du PG 59, membre du Front de Gauche

A Dunkerque il est plus que temps de leur dire : assez !

pgdunkerque

~~Chacun a pu lire dans le numéro n° 184 de décembre 2013 de « le mag’ » (journal diffusé par la CUDk) les récriminations très justes formulées par le groupe communiste du Front de Gauche. Nous nous joignons totalement à cette analyse clairvoyante de la situation politique du pays. Les « socialistes » au pouvoir n’ont de cesse que de favoriser les plus riches au détriment d’une très large partie de la population qui se paupérise de manière dramatique. L’application de la politique de l’austérité conformément aux directives européennes, la soumission à la finance, nous mènent à la catastrophe. Avec plus de mille plans de suppressions d’emplois, la situation dramatique de l’industrie, les aides publiques qui ne servent que les intérêts des actionnaires, la politique du PS est un échec complet ! La réforme fiscale ne touchera ni aux paradis fiscaux, ni aux niches fiscales, ni à l’augmentation de la TVA qui pèsera avant tout sur le budget des ménages.

La transition écologique, c’est pas maintenant.

La politique de Gauche, c’est pas maintenant ! Avec les socialistes c’est jamais.

On le voit également à Dunkerque, où la municipalité (et la CUDk qui lui est acquise) s’obstine sur son projet Aréna et doit désormais prévoir des économies, fussent-elles au détriment de la sécurité des Dunkerquois comme on a pu le constater lors de la tempête du 6 décembre dernier. Aucune décision de prévention des risques, il n’y a plus de sous après l’investissement de près de 300 millions d’euros pour une salle dont personne ne voit l’utilité. Combien d’emplois pérennes nous apportera cette salle ? Une dizaine en comptant large ! Ici aussi le groupe communiste du Front de Gauche a eu raison de voter contre ce projet au conseil communautaire.

La rénovation des logements, l’aménagement du centre ville reconstruit rapidement au lendemain de la guerre, la gratuité des transports dans une agglomération pauvre, la diversification des activités économiques, la révision de la tarification de l’eau qui entraîne une progression identique que l’on soit 2 ou 6 dans la famille et le retour en régie publique, rien de tout cela n’est fait. C’est cela la politique socialiste, de l’enfumage et on laisse le système perdurer. C’est cela la politique du dirigeant socialiste Delebarre !

Avec les communistes du Front de Gauche de Dunkerque nous disons : il est plus que temps de leur dire : assez ! La cohérence politique est de ne pas collaborer avec l’un des fervents défenseurs de la politique au pouvoir, traduite chaque jour dans notre ville.

Aux élections de mars prochain, nous ne soutiendrons pas ceux qui défendent et appliquent une politique de droite.

dunkerquepartidegauche@hotmail.fr

A Dunkerque l’Aréna on n’en veut pas !

pgdunkerque

~~Le projet Aréna est l’objet de nombreuses réserves et recommandations de la commission d’enquête publique : « le fait que les différentes procédures d’enquêtes publiques concernant le site du Nord-Graacht soient réalisées de façon indépendante [les unes des autres] amène des difficultés à donner un avis favorable sans réserve sur une seule partie du programme »

Ce qui est certain c’est que la population a montré un très net mécontentement face à la décision d’entreprendre les travaux. Près de 80 personnes se sont déplacées pour déposer leurs récriminations sur le registre d’enquête publique cet été. Cinquante courriers ont été envoyés à l’enquêteur et une pétition de plus de 1000 signatures a également été déposée. La population n’ayant pas été consultée en amont, les enquêteurs en ont appelé à la commission nationale du débat public. Le tout suivi d’un imbroglio administratif. Mais les « démocrates » dunkerquois n’en ont cure et continuent sans se soucier de l’avis de la population.

Chez les socialistes c’est une habitude, on l’a vu sur le traité européen, sur l’Ani, sur les retraites, sur la TVA, sur la séparation des banques d’affaire et de dépôts, sur la taxation des transactions financières etc.

Mais ce n’est pas tout. D’autres salles Aréna sont en cours de construction (ou de déconstruction) et le résultat est tout aussi désastreux : à Orléans le projet est abandonné, l’Aréna de Stockholm est à vendre faute de rentabilité, l’Aréna du Mans est un gouffre financier. Le Sénat, dont M. Bailly partisan du projet dunkerquois, sénateur PS du Nord, est alarmiste et demande aux collectivités d’éviter les projets démesurés.

Pour Dunkerque les socialos n’écoutent rien et prévoient une des salles les plus importantes de sa catégorie en France : 10700 places, 300 millions d’investissements en tout, 10 emplois créés en comptant large !

Malgré toutes ces réserves, malgré les recommandations de la commission d’enquête, malgré le saucissonnage du projet, malgré un avis négatif de l’autorité environnementale, malgré les inquiétudes légitimes des habitants du littoral, M. Delebarre déclare cette semaine dans la Voix du Nord qu’il le fera en revoyant la surcapacité à la baisse. Les élections municipales approchent et le mécontentement monte face au projet Aréna. Les hésitations et révisions démontrent les difficultés que M. Delebarre rencontre pour faire admettre son projet ruineux pour Dunkerque.

Soyons cohérents, si le Maire ne veut pas changer de projet, alors il faudra changer de Maire. Nous ne sommes pas des moutons ne nous laissons pas tondre. Pour préparer cela avec nous : dunkerquepartidegauche@hotmail.fr