Vallourec, Akers… menaces sur l’industrie et l’emploi dans le Nord

Le Samedi 5 mars près de 800 personnes ont répondu à l’appel des syndicats et ont manifesté dans les rues d’Aulnoye-Aymeries. La Parti de Gauche Nord et ses comités du Valenciennois-Avesnois et Cambrésis étaient présents pour soutenir le combat pour sa survie de toute une région.

Autrefois carrefour ferroviaire et pôle industriel dynamique la commune d’Aulnoye-Aymeries voit ses fleurons économiques menacés. Un plan de restructuration mondial du groupe Vallourec menace 180 emplois. L’hémorragie d’emplois continue dans le secteur sidérurgique et métallurgique: on se souvient de la fermeture de l’usine Sambre-et-Meuse, vendue aux enchères par les vautours. Aujourd’hui nombreux sont les camarades d’Aurélien Motte (ex-délégué CGT) qui n’ont toujours pas retrouvé de travail.
Déjà un nouveau combat débute : directement touchée par cette désorganisation du tissu industriel local une autre entreprise de métallurgie est menacée : Akers à Berlaimont. 100 emplois sont sur le point d’être supprimés. Verdict le 18 mars.
Le Parti de Gauche réitère le soutien affirmé avec force lors de la venue de Jean-Luc Mélenchon à Vallourec Saint-Saulve le jeudi 25 février. Il nous faut remettre le volontarisme au cœur de l’action politique : oui la France peut protéger ses ouvriers, ses industries, ses brevets.
Les salariés et les citoyens du bassin d’emploi d’Aulnoye ne baissent pas les bras et donnent rendez-vous au patronat et au gouvernement le 9 mars pour la grande grève générale. Soyons fiers d’être insoumis !

Julien Poix, secteur entreprises et luttes sociales PG Nord

IMG_20160305_112551

Faites entendre votre voix pour sauver Vallourec!

Communiqué du secteur entreprises et luttes sociales -Parti de Gauche Nord
24 Février 2016

Le jeudi 25 février, faites entendre votre voix : tous dans la rue pour les VALLOUREC !

Parce que nous devons sauver les emplois de milliers d’ouvriers, de techniciens, de cadres.
Parce que nous devons lutter pour faire vivre une industrie de pointe, une industrie diversifiée dans le Valenciennois,
Parce que nous devons combattre pour la survie du savoir-faire des Vallourec,
Le Parti de Gauche du Nord appelle tous les citoyens, salariés du public, du privé, étudiants et retraités à faire entendre s voix ce jeudi 25 février à 10h sur la place d’Armes de Valenciennes. Nous réclamons avec les syndicats l’annulation des licenciements prévus et le maintien de toutes les activités du laminoir sur le site de Saint-Saulve. Nous réclamons également la transparence totale sur l’utilisation des 500 millions d’euros accordés par la banque publique d’investissement à Vallourec.
Manifestons aux côtés des syndicats en lutte, ne nous résignons pas. Soyons fiers d’être insoumis !

Pour le secteur entreprises et luttes sociales du Parti de Gauche Nord,
Julien Poix

Le statut des cheminots doit être celui de tous les travailleurs du rail!

COMMUNIQUE DE PRESSE
CERCLE CHEMINOTS DU PARTI DE GAUCHE

Cercle cheminots du Parti de Gauche, Secteur Entreprises et Luttes Sociales, 20-22 rue Doudeauville, 75018 Paris
enluttes@lepartidegauche.fr /Cheminots PG @CheminotsPG

Paris, le 19 Février 2016
Le secrétaire d’état aux transports a rendu public le 15 Février l’avant-projet de décret
socle qui sera présenté au patronat du rail ainsi qu’aux syndicats représentatifs de la branche ferroviaire. Le timing est serré car la publication de ce décret est prévue au 15 Mars prochain.
Après lecture de ce texte gouvernemental, on peut en conclure qu’il est inacceptable
en l’état, surtout sachant que s’il n’y a pas d’accord sur une convention collective au 1er Juillet prochain, il s’y substituera. Il faut que le gouvernement revoit sa copie et prenne comme base minimale le RH0077 (règlementation du travail en vigueur à la SNCF, prérequis minimal pour assurer de bonnes conditions de sécurité des circulations ferroviaires et de travail des salariés
du rail).
Ce projet en l’état reste une première pierre de la casse du code du travail prévu par
la ministre El Khomri. Les cheminots du public comme du privé ne doivent pas devenir un laboratoire pour expérimenter une destruction à plus grande échelle.
Le Parti de Gauche affirme son opposition à ce projet entièrement pensé par le patronat européen, et restera attentif au devenir des travailleurs du rail ainsi qu’à celui de tous les salariés français.
PAS DE REPUBLIQUE SANS SERVICES PUBLICS !

Philippe JURAVER
Secrétaire National
aux Entreprises
et Luttes Sociales
Kevin KIJKLO Responsable du
Cercle cheminots
du Parti de Gauche
Laurent COURTOIS
Référent SNCF-Réseau
du Cercle cheminots
du Parti de Gauche

Comment contacter le PG Nord?

 

SUR LE WEB :

Blog : http://59.lepartidegauche.fr/ Mail : pg59@lepartidegauche.fr
Facebook : Parti de Gauche Nord

Twitter : @PGNord
https://twitter.com/PGNord

COORDINATION DÉPARTEMENTALE PG59

UGO BERNALICIS
Co-secrétaire départemental du Parti de Gauche Nord
contact@ugobernalicis.fr
06 74 56 09 75

JOCELYNE DUBOIS
Co-secrétaire départementale du Parti de Gauche Nord
jocelynedubois5@gmail.com
JULIEN POIX
Responsable du secteur entreprises et luttes sociales
Relations avec les syndicats et les associations.
julien.poix@wanadoo.fr
LAURENT MATEJKO
Responsable du suivi des finances départementales
laurent.matejko@lepartidegauche.fr
http://www.laurent-matejko.fr/

SÉBASTIEN BAURAIN
Responsable du suivi des élections

JEAN-CLAUDE COS
Responsable du suivi de la formation
jccos@wanadoo.fr

ANICK KOL
Responsable Matériel Parti de Gauche Nord
anick.kol@wanadoo.fr

BENOÎT TIRMARCHE
Responsable du suivi du fichier départemental
benoit.tirmarche@gmail.com

ANTOINE BERTELOOT
Responsable Web Parti de Gauche Nord
CO-SECRÉTAIRES DE COMITÉ

Lille Métropole
ADRIEN QUATENNENS

CHRISTINE MACHURON 06 44 24 54 02
lillemetropole@lepartidegauche.fr
a.quatennens@gmail.com

Comité du Douaisis:

LESLIE LEFEBVRE
FRANÇOIS GUIFFARD
frcgfd@wanadoo.fr

Valenciennois-Avesnois Georges Maréchal:
FRANÇOISE
DUPONT
06.70.70.18.75
francoise.dupont59@gmail.com

Dunkerquois
LAURENT VANRECHEM
ANTOINE BERTELOOT

l.vanrechem@wanadoo.fr
dunkerquepartidegauche@hotmail.fr
antoineberteloot2@gmail.com

Cambrésis:

MARINA CHAUVAC
PHILIPPE LARUELLE

pg59cambresis@orange.fr


Titulaires
JOCELYNE DUBOIS
Lille Métropole
FRANÇOISE DUPONT-CUNIN
Valenciennois-Avesnois
AURELIEN GACK
Douaisis
ADRIEN QUATENNENS
Lille Métropole
CHRISTINE MACHURON
Lille Métropole
Suppléant-e-s
AYRAULT LAURENT
Lille Métropole
JULIEN POIX
Lille Métropole
THERESE MARIE CARDON
Cambrésis
HENNOTELLE CORINNE
Valenciennois
LE COENT CHRISTINE
Lille Métropole

 

Construisons ensemble la France insoumise

Ce mercredi 10 février 2016 Jean-Luc Mélenchon s’est rendu disponible pour construire une candidature et un programme de rassemblement à l’élection présidentielle de 2017. Le Parti de Gauche Nord soutient cette proposition. L’objectif? bâtir collectivement une France insoumise et remettre au centre du jeu le Peuple souverain. Nous devons à présent nous rassembler: que nous soyons militants ou simples citoyens, engagés dans des organisations ou pas. Nous avons le devoir de révolte face à la politique suicidaire menée jusqu’à présent. Unis, nous ne serons pas vaincus.

Aux citoyen.nes de s’emparer à présent de la plateforme mise à leur disposition: http://www.jlm2017.fr/

Si vous le souhaitez, vous pouvez créer des groupes d’appui dans votre quartier, votre ville, votre lieu de travail.

Il est également possible de déposer vos contributions thématiques afin d’élaborer le programme de la France insoumise pour 2017: Europe, environnement, emploi, partage des richesses, 6ème République…

picto_planification_ecologique_jlm2017.pngpicto_6e_republique_jlm2017.pngpicto_partage_des_richesses_jlm2017.pngpicto_sortir_des_traites_europeens_jlm2017.png

Alors n’attendez plus! Reprenez votre destin en mains!

Prochain rendez-vous:

Présentation de la nouvelle édition de l’Ere du Peuple, de Jean-Luc Mélenchon au Théâtre DEJAZET à Paris, Lundi 15 février 2016. La conférence sera retransmise en streaming. Des écoutes collectives sont prévues. Plus d’infos ici:

Afficher l'image d'origine

Tous unis avec les Vallourec

pg nord

Communiqué du Parti de Gauche Nord

TOUS UNIS AVEC LES SALARIES DE VALLOUREC

La nouvelle est tombée : L’entreprise Vallourec vient d’annoncer la suppression de 1000 postes et la fermeture de deux sites de production. Depuis plusieurs mois, les tuberies et aciéries du Hainaut se retrouvent mis en concurrence avec des sites allemands au sein même de l’entreprise Vallourec.
Pourtant les savoirs-faire des ouvriers et les machines actuelles permettent aux sites français d’être à la pointe. Une fois de plus, dans un bassin gravement touché par le chômage, on va broyer les hommes et leurs emplois sur l’autel du profit, de la « rentabilité », de la « compétitivité ».
Le Parti de Gauche apporte aujourd’hui comme hier son total soutien à la lutte des Vallourec de Saint-Saulve et d’Aulnoye-Aymeries. Le Parti de Gauche dénonce l’hypocrisie du gouvernent Valls-Macron et appelle tous les citoyens du Valenciennois à rejoindre les salariés en lutte. C’est l’avenir de tout un territoire et la diversité de son tissu économique qui sont en jeu.
Nous appelons les pouvoirs publics au volontarisme politique pour assurer la survie de l’entreprise. Au-delà des effets d’annonce et du barnum médiatique de la dernière visite de Macron, les travailleurs demandent du concret : des mesures de protectionnisme social et environnemental, la sauvegarde de l’appareil de production, la sanctuarisation des brevets. L’Etat doit redevenir stratège dans l’industrie. Nous appelons à des assises de l’industrie et de la planification. Celle–ci doit se faire dans un cadre replaçant au centre du débat, l’homme et son environnement.
Ugo Bernalicis, Jocelyne Dubois co-secrétaires départementaux du PG Nord
Julien Poix, responsable départemental du secteur entreprises et luttes sociales
Françoise Dupont, co-secrétaire du comité PG Valenciennois-Georges Maréchal

EU_PGNord

Le PG Nord-Pas-de-Calais Picardie soutient les « 8 de Goodyear »

Le PG Nord-Pas-de-Calais Picardie soutient les « 8 de Goodyear »

Le verdict est tombé : 8 ex-salariés de l’entreprise Goodyear installée à Amiens-Nord ont été condamnés à 24 mois de prison dont 9 mois fermes. Leur crime ? Avoir retenu un patron coupable d’avoir détruit une entreprise viable.
C’est une nouvelle gifle donnée à tous les travailleurs luttant pour la survie de leurs emplois. Cette condamnation est politique : c’est le pouvoir politique par la voix du procureur de la République qui a réclamé cette peine.
Cette décision de justice risque de créer un précédent terrible : qui osera désormais en France contester l’ordre établi par la société capitaliste si au final ceux qui combattent en première ligne sont aussi lourdement condamnés ?
Voilà le visage d’une justice à deux vitesses, d’une justice de classe. L’Histoire retiendra que sous Hollande on a beaucoup pardonné aux grandes multinationales, on les a même aidé, quand dans le même temps on criminalisait les travailleurs et les syndicalistes.
Le Parti de Gauche Nord-Pas-de-Calais Picardie exprime toute sa colère face à cette décision et apporte son total soutien aux « 8 de Goodyear » et à tous leurs camarades.
Le Parti de Gauche Nord-Pas-de-Calais Picardie, Marie-Laure Darrigade et Laurent Matejko , ex-chefs de file du PG aux élections régionales appellent les citoyens à manifester massivement leur solidarité avec les salariés condamnés par la justice.
Plus que jamais, ne lâchons rien !

Le PG Nord-Pas-de-Calais Picardie, membre du Front de Gauche.

logoPG-FDGgris_n

Le PG Lille métropole vous souhaite une bonne année

EU_LilleMetropole

Communiqué du Parti de Gauche Lille Métropole – Vendredi 1er Janvier 2016

Le Parti de Gauche de la métropole lilloise vous présente ses meilleurs voeux de joie, de santé et d’accomplissement pour cette année 2016 et vous invite à le retrouver pour cela le Samedi 9 Janvier 2016 à 14h30 sur la Place de la République de Lille.

L’arrivée d’une nouvelle année est l’occasion de dresser le bilan de l’année écoulée. De ce point de vue, 2015 fût une année particulièrement difficile. Les terribles attentats qui ont frappé à deux reprises le pays sont un coup sans précédent porté à notre République. La réponse à y apporter nécessite un haut niveau de discernement. Le Parti de Gauche signifie son opposition à la surenchère sécuritaire opérée par l’équipe Hollande-Valls qui, non seulement est inutile, mais s’avère en plus dangereuse. A la proposition faite de constitutionnaliser les divisions, nous opposons le rassemblement des français pour refonder notre République par une Constituante. 2015 devait être l’année où l’on sauvât le climat. De la COP21, il résulte une synthèse molle, tout au plus une belle démonstration de diplomatie bien éloignée de l’accord contraignant qui était nécessaire. Nous réaffirmons qu’il faut changer le système pour sauver le climat. Or, ici le système n’est pas mis en cause.
Au mirage du capitalisme vert, nous opposons l’écosocialisme, paradigme de l’intérêt général humain.

En 2015, la financiarisation extrême de l’économie dont est malade notre pays n’a pas reculé. Le chômage, la précarité, l’exclusion et les inégalités qui en résultent, en plus défaire naître d’innombrables difficultés pour un nombre croissant de citoyens, constituent un terreau fertile pour la résignation et la colonisation des esprits par les idées de l’extrême droite. Ajoutez à cela un rejet profond de cette classe politique bouffie de certitudes et incapable de résoudre les problèmes rencontrés par la majorité et vous produisez le résultat que chacun a pu constater aux élections régionales. Pour autant, nous ne nous exonérons pas de nos propres échecs. En effet, après l’élection présidentielle de 2012, nous n’avons pas su poursuivre le mouvement en cohérence nationale qui avait permis de rallumer le brasier avec la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Cependant, les nuits les plus noires ne feront jamais le poids pour lutter contre le jour qui se lève inexorablement. Ainsi, après 2015, 2016 s’en est venue et avec elle la perspective d’un redéploiement nécessaire pour renouer autrement avec l’élan de 2012 et l’élargir amplement afin que vienne enfin l’Heure du Peuple.

L-ere-du-peuple-jean-luc-melanchon

Le code du travail en sursis? Débat avec G. Etiévant

Le Comité du Parti de Gauche Lille métropole en liaison avec le secteur formation du PG Nord a le plaisir de vous inviter une réunion publique en présence de Guillaume Etiévant, secrétaire national du PG à l’économie. Il interviendra sur le thème :  » le code du travail, un outil en sursis? ». Face à la destruction des droits organisés par le Parti socialiste les travailleurs et salariés doivent s’organiser. Cela passe d’abord pat comprendre les conséquences des réformes libérales sur le monde du travail.

Rendez-vous donc :

le lundi 4 janvier à 18h30 à Lille

Salle Alain Colas, rue Marbrerie, métro Marbrerie

 

L’intervention sera suivie d’un large temps de dialogue avec la salle.

POLITEIA_m

Régionales- communiqué du PG Lille Métropole

Debout !
Communiqué du Parti de Gauche – Lille Métropole – Mercredi 9 Décembre 2015
Le Parti de Gauche de la métropole lilloise exprime son profond désarroi et son inquiétude à l’issue du premier tour des Elections Régionales. Avec nos partenaires d’Europe-Ecologie-Les-Verts, de Nouvelle Donne, de la Nouvelle Gauche Socialiste et des Collectifs Citoyens engagés dans « Le Rassemblement » conduit par Sandrine Rousseau, nous tenons à remercier chaleureusement les 108 002 électrices et électeurs qui ont fait le choix d’une Région Citoyenne, Ecologique et Solidaire. Ce choix était celui d’un renouvellement des pratiques politiques, d’une liste sans cumulards, d’un programme à la hauteur des enjeux de notre grande Région co-élaboré avec les citoyens dans des forums participatifs. L’engagement des nombreux bénévoles qui ont mené campagne à la seule force de leurs convictions, dans un contexte exceptionnellement difficile compte tenu des évènements, n’aura pas suffit. La Gauche, dans son ensemble, sera absente du Conseil Régional  pendant six longues années.
A l’issue de ce premier tour, il manquait un bulletin sur deux dans les urnes. A un tel niveau, l’abstention est majoritaire. Elle est caractéristique de l’écroulement d’un système politique qui a depuis longtemps perdu la confiance des citoyens. Dans le même temps, le total des liste d’opposition de gauche obtient un score de 10,5% alors que divisés nous ne passons pas toujours le seuil critique des 5%. Nous savons que le vote Front National n’offre aucune perspective d’avenir serein, aucune réponse aux grands défis que nous avons à relever et que son discours de haine et de division est un danger pour la République.
La première des batailles à mener est une bataille culturelle, tant le poison de la résignation et les idées de l’extrême-droite colonisent les esprits. Oui, nous sommes assommés mais nous sommes toujours debout ! Nous allons dès à présent reprendre le terrain que tant d’autres ont abandonné et mener le travail que nous avons à mener avec les citoyens afin que le piège de l’extrême-droite ne se referme pas sur notre République et cette France des Lumières et des Révolutions que nous chérissons à travers ses valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité. Ce Dimanche, pour le second tour, chacun de nous peut être un rempart contre le danger que représenterait l’invasion de l’extrême-droite à la tête de nos Conseils Régionaux.