Archives du mot-clé municipales

Hollande se retourne et ment

Hollande se retourne et ment

Mardi 6 Mai 2014

François Delapierre, Secrétaire national du Parti de Gauche

Hollande_bourdin

François Hollande était ce matin comme à son habitude déterminé dans l’échec. Il n’a cessé de promettre des résultats pour demain afin de mieux faire oublier son fiasco d’aujourd’hui.

Ceux qui dans sa propre majorité lui demandent de mener une autre politique en sont pour leurs frais. Hollande prétend même que la sanction des municipales lui demandait d’aller plus vite. C’est ajouter le mensonge au reniement.

Les Français n’auront rien appris, sinon qu’ils ont toujours un président qui mène une politique de droite. C’est un bien triste anniversaire.

Hollande a mis deux ans pour transformer le quinquennat de Sarkozy en septennat.

Le Front de Gauche part en campagne européenne

MARDI 8 AVRIL 2014 | ERIC COQUEREL

Cinq ans après sa création, le Front de Gauche repart en campagne aux élections européennes avec l’ambition de bousculer le rapport de force à gauche, passer devant les listes gouvernementales et envoyer de nombreux député-e-s de résistance au Parlement européen.

Doté du programme « Rompre, et refonder l’Europe », le FDG, désormais élargi à Ensemble, nouvelle formation qui n’était pas présente lors de la création du Front de Gauche pour les Européennes 2009, est parvenu ce matin à un accord national sur les premiers de liste. En vertu de cet accord équilibré, le PCF désignera 3 têtes de liste, le Parti de Gauche 3, et Ensemble, 1.

Le Parti de Gauche a désigné Jean Luc Mélenchon pour conduire la liste dans le Grand Sud-Ouest, Gabriel Amard et Corinne Morel-Darleux respectivement têtes de liste dans le Grand Est et le Grand Centre, Raquel Garrido et Eric Coquerel respectivement en deuxième position dans les circonscriptions Ile-de-France et Grand Sud-Est. Ils seront tous cinq aux côtés d’Alexis Tsipras, candidat à la présidence de la commission européenne, ce vendredi soir à Aubervilliers, ville conquise par le Front de Gauche lors des dernières élections municipales, au détriment du Parti Socialiste.

Le jour où le Manuel Valls défend la poursuite de la politique d’austérité à l’Assemblée Nationale, le Parti de Gauche se félicite du lancement de la campagne du Front de Gauche aux élections européennes 2014. Tous ceux qui refusent la politique d’austérité et l’Europe libérale de François Hollande et Angela Merkel auront en effet un bulletin de vote à leur disposition le 25 mai prochain : celui des candidat-e-s Front de Gauche.

A Lille, Martine Aubry piétine sa Gauche !

A Lille, Martine Aubry piétine sa Gauche !

 

A Lille, pour la première fois depuis 1977, le Parti Communiste Français a fait le choix de la stratégie autonome du Front de Gauche en se désolidarisant du Parti Socialiste pour le premier tour des élections municipales. Au Parti de Gauche, nous avions accueilli leur décision avec un engouement certain, convaincus que nous sommes de la stratégie de l’autonomie dans la constitution de l’Opposition de Gauche nécessaire pour contester l’hégémonie d’un Parti Socialiste qui n’a plus à prouver son adhésion au libéralisme et aux politiques d’austérité.

Une campagne unitaire

Avec les partenaires du Front de Gauche local, nous avons mené campagne et porté à la connaissance des lillois notre belle liste « A Lille : L’Humain d’Abord ! ».

Nous avons rencontré les citoyens lors d’Assemblées Citoyennes pour les impliquer dans la constitution du programme et réactiver une démocratie réelle et participative.

Nous sommes allés à leurs rencontres sur les marchés et chez eux lors de nombreux porte-à-porte au cours desquels nous avons expliqué notre programme avec des axes fondamentaux essentiels pour rendre la Ville moins chère : des ServicesPublics de qualité, l’extension de la gratuité (transports, eau…), retour en Régie Publique de l’eau, reprise du terrain aux multinationales qui font avancer sans cesse le domaine de la marchandisation…

Les résultats du 1er tour

Nous le savions, cette autonomie déplaît. Parce qu’elle soulève de vrais sujets et donne espoir à ceux pour qui la politique ne veut plus rien dire. Malgré les difficultés rencontrées dans ce travail unitaire qui consiste à mettre d’accord les organisations politiques constituant le Front de Gauche, nous avons élargi notre liste à des représentants syndicaux, associatifs ou simples citoyens.

Au soir du premier tour, dans un contexte national de sanction du Parti Socialiste converti à la doxa libérale qui mène une politique économique de droite, contraire aux raisons qui ont fait élire François Hollande, notre liste A Lille, l’Humain d’Abord a recueilli 6.17% des suffrages exprimés.

  • La liste de Lutte Ouvrière et celle du Nouveau Parti Anticapitaliste ont recueilli à elles deux un peu moins de 3% des suffrages
  • L’Eglise de la Très Sainte Consommation a recueilli, elle, 3,55% des suffrages.
  • La liste des Radicaux emmenée par Jacques Mutez fait un peu moins de 2%.
  • Europe Ecologie Les Verts réalise un score de 11.08%
  • Le Front National triple son score de 2008 avec 17.5%.
  • L’UMP est à 22.73%.

Martine Aubry, elle, perd près de 12 points comparativement à son score de 2008 et totalise 34.86% des suffrages au premier tour.

Des négociations – punition

Dans ce contexte, dès lundi, une délégation du Front de Gauche de Lille rencontre le Parti Socialiste, représenté par les amis de Martine Aubry, que nous n’avons jamais pu rencontrer pendant ces négociations. En véritables scribes des propositions de fond que nous avions apportées, les représentants du PS se sont mis à tourner de l’oeil dès lors que notre délégation a sorti la calculette !

Avec 6.17%, nous revendiquions une juste représentation de nos électeurs avec 5-6 élus.
Le PS, sans doute fâché de son score relativement mauvais et de notre stratégie d’autonomie qu’il interprète sans doute comme un crime de lèse-majesté, a insulté littéralement nos électeurs en nous proposant 1 élu. Les négociations se sont arrêtées à ce stade.

Le même jour, dans l’après-midi, nous apprenons que la même démonstration d’arrogance a été faite avec la délégation d’Europe Ecologie Les Verts qui revendique un score de près de 12%.

Dans ces conditions, il a été évoqué dès lundi soir, l’éventualité d’une fusion entre la liste d’Europe Ecologie Les Verts et le Front de Gauche pour le second tour, dans une stratégie qu’au Parti de Gauche nous interprétions comme « à la Grenobloise » et qui permet à la l’Opposition de Gauche de prendre la tête de la Gauche à Grenoble. Nous étions pleins d’ardeur à cette idée bien que ce scénario n’avait pas été évoqué jusqu’à la crise de nerfs des solfériniens.

Cette perspective de fusion avec EELV s’est évanouie dès Mardi matin, EELV ayant finalement trouvé un accord avec le PS.

Au Front de Gauche, on proposa un élu, puis deux, puis trois. On proposa aussi par un tour de passe-passe de reléguer notre tête de liste, Hugo Vandamme, dans le fond de la liste, à une position non-éligible.

Epilogue : la gauche de gauche ne sera plus représentée au conseil municipal

Nous avons refusé cette braderie confuse, ce marchandage indigne, véritable insulte, non pas à nos personnes, ni même à notre étiquette à laquelle nous ne sommes pas attachée comme des moules à un rocher, mais aux 3437 électeurs qui se sont prononcés en faveur de l’Humain d’Abord.

Martine Aubry joue peut-être là un jeu vengeur ou peut-être souhaite t-elle un mandat sans partenaires trop vifs.
Elle devra sans doute composer avec un groupe d’élus du Front National mais pour elle, cela pose moins problème que le diable rouge !

Nous ne donnerons pas de consigne de vote. Nous n’appellerons pas à voter pour Martine Aubry, compte tenu de l’arrogance dont elle a fait preuve. Elle va pouvoir assumer seule son piétinement de la Gauche. Elle qu’on disait rassembleuse !

Le Front de Gauche disparaît donc du Conseil Municipal et les 3437 électeurs s’étant prononcés pour l’Humain d’Abord à Lille ne seront pas représentés.

Et au niveau national

Pour les médias, l’évènement de ces municipales, c’est le triomphe du FN. Nous prenons acte et par conséquent, nous nous comparons à l’évènement.

  • Nos 600 listes autonomes réalisent un score de 11.43%.
  • 308 de nos listes font plus de 10% (c’est 316 pour le FN).
  • Nos 82 listes avec Europe Ecologie Les Verts réalisent un score moyen de 15.31% (quand EELV est seule, c’est 9.69%).
  • Le FN gagne une ville au premier tour, Hénin Beaumont. Avec le Front de Gauche, nous en gagnons 67 !

Le triomphe du FN se résume donc à 8 villes de plus que nous à plus de 10% ! Mais le spectacle médiatique qui ignore le Front de Gauche doit continuer et les moutons de se voir servir la soupe réchauffée par le PS ! Miam !

D’ici là, nous vous donnons rendez-vous aux Européennes pour mettre une bonne Gauche aux solfériniens et porter notre aspiration à une Autre Europe.

Festimeeting – Front de Gauche de Lille

Le Front de Gauche de Lille organise son Festimeeting, dernier grand meeting avant le premier tour des municipales 2014 sur Lille.

 

 

Mercredi 19 mars – 18h30
au Gymnase – 7, place Sébastopol à Lille
avec la présence de Hugo Vandamme et les candidats de la liste
Concert : Jef Kino, Lénine Renaud, Loïc Lantoine, Père et Fils et Teatro Deï

 

« À gauche pour Cambrai », la liste emmenée par Jean-Louis Delhaye

« À gauche pour Cambrai », la liste emmenée par Jean-Louis Delhaye

Par la rédaction pour La Voix du Nord, Publié le 13/03/2014 S. Z.

Ni permanence, ni péniche pour Jean-Louis Delhaye. Le local de campagne du candidat Front de gauche, c’est sa salle à manger ou celle de l’un de ses colistiers.

« Nous n’avons pas les mêmes moyens financiers », répète le conseiller municipal d’opposition PC, sortant. Peu de moyens, mais un engagement et une volonté de faire. « Nous sommes des militants, nous croyons, nous voulons faire des choses pour notre ville », affirme Jean-Loup Arrestier.

Une liste « engagée », poursuit le candidat Front de gauche, instituteur retraité et militant associatif et sportif actif. « Nous ne faisons pas de tourisme politique. On n’est pas sans étiquette », assume celui dont la liste regroupe des militants communistes, du parti de gauche et du NPA. « Une gauche des solidarités, démocratique, porteuses de valeurs humanistes », affirme Jean-Louis Delhaye.

Étudiants, retraités, ouvriers, demandeurs d’emploi, beaucoup de militants et de responsables d’associations cambrésiennes composent la liste « A gauche pour Cambrai ». Les trente-neuf colistiers sont âgés de 19 à 87 ans. La plus jeune est Yasmina Azi, étudiante. Yvette Campion est la plus âgée, mais ne manque pas pour autant d’idées neuves. Militante communiste depuis plus de cinquante ans, cette retraitée cambrésienne conserve, selon la tête de liste, une « vraie volonté de changement », tout en étant « un exemple de tolérance ». La moyenne d’âge de la liste est de 55 ans. Jean-Louis Delhaye, 67 ans, ne cache pas sa fierté d’emmener cette équipe « différente, la plus représentative de ce qu’on pense de la vie ». Rappelons que quatre listes seront en lice à Cambrai au premier tour des élections municipales, le 23 mars.

La liste « À gauche pour Cambrai » est composée de : Jean-Louis Delhaye, Claudine Bultel, Benoît Maréchal, Yasmina Azi, Pierre Desfassiaux, Brigitte Arrestier, Patrick Heunet, Catherine Dessery, Philippe Potaux, Élodie Bietrix, Alex Lefebvre, Lydie Leroy, Joël Campion, Setta Richard, Xavier Dieux, Claudine de Pauw, Bruno Dessery, Christiane Muller, Pierrick Moy, Annie Laurent, Vincent Lelièvre, Florence Dupont, Michel Legrand, Viviane de Pauw, Jean-Marie Lamotte, Évelyne Jacquemin, Vincent Turkawski, Nathalie Christmann, Jean-Claude Laurent, Michèle Guille, Marcel Bricout, Stéphanie Husson, Daniel Joliens, Nathalie Bultel, Jacques de Pauw, Véronique Lebeau, Jacques Bleriot, Yvette Campion, Jean-Loup Arrestier.

Agenda de campagne du Front de Gauche de Faches-Thumesnil

culture fdg

Débat sur la culture, les loisirs, la vie associative, les fêtes et cérémonies le vendredi 7 mars à 18h30 au Bon Coin Face à la Mairie de Faches-Thumesnil

La liste « L’Humain d’abord! Faches Thumesnilois Unis et Reunis », emmenée par le Front de Gauche ouvert et citoyen propose un troisième débat le Vendredi 7 mars a partir de 18h30 au Bon Coin, Café face a la Mairie de Faches-Thumesnil, rue Jean Jaurés. Le débat et la discussion de notre programme seront axés sur la Culture, les loisirs, la vie associative, les fêtes et les cérémonies. Retenez déjà les dates du vendredi 14 mars a 18h30 au Café Le Morrison, sur notre 4éme Débat, la Jeunesse, Petite Enfance et la Vie scolaire et le MARDI 18 MARS, NOTRE GRANDE SOIRÉE ET MEETING A LA SALLE BARON, qui reprendra les axes communautaires, les Régies Publiques, les Coopérations Intercommunautaires, et la présentation de la liste.

 

Grande Réunion Publique le mardi 18 mars à 18h30 à la Salle Baron, Place Gal de Gauche à Faches-Thumesnil sur le thème de « Régies publiques, coopérations intercommunales » suivi de la présentation de la liste Front de Gauche Faches Thumesnil

Plus d’information sur le site de campagne Front de Gauche Faches-Thumesnil