Archives du mot-clé pg dunkerquois flandres

Licenciés pour avoir fait grève: poisson d’Avril?

Communiqué du Parti de Gauche Nord- secteur entreprises et luttes sociales

Licenciés pour avoir fait grève: poisson d’avril ?

Patrick Turpin, Sébastien Bernard et Pascal Poiret, tous trois militants CGT et salariés des Fonderies du Nord à Hazebrouck (59) ont reçu leur lettre de mise à pied. Selon leur employeur, ils ont commis une faute. Leur crime ? C’est d’avoir participé à la grève du 31 mars contre la loi El-Khomri. Les 3 camarades avaient pourtant prévenu leur employeur dans les délais prévus par la loi !

Le Parti de Gauche considère les sanctions comme une manœuvre d’intimidation patronale alors que le mouvement contre la loi «  Travail » s’amplifie partout. C’est une entrave inacceptable au droit de grève.

Le PG apporte son total soutien et son entière solidarité aux 3 salariés des Fonderies du Nord. Il dénonce la répression syndicale dont sont victimes les camarades de la CGT. Nous appelons les citoyens à se mobiliser pour affirmer publiquement leur solidarité. Un rassemblement  de soutien est organisé par la CGT : vendredi 8 avril de 9h à 12h devant les Fonderies du Nord à Hazebrouck  (59190), 89 rue de Merville.

Pour le Parti de Gauche Nord,

Julien Poix, secteur entreprises et luttes sociales

Jocelyne Dubois et Ugo Bernalicis, co-secrétaires départementaux du Parti de Gauche

25386676043_542419207d

photo: La Voix du Nord

Rassemblement de soutien au CADA de Cassel (Nord)

Communiqué

A la suite de terribles évènements survenus dans la nuit du 9 juillet au Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile, un comité de jeunes du canton de Cassel qui avait décidé de se réunir pour dénoncer la fermeture du CADA a choisi de précipiter son action pour manifester son soutien aux résidents du CADA. En effet, nous avons tous été très choqués d’apprendre que des gens étaient entrés par deux fois avec effraction au CADA et avaient menacé les résidents. Ces gens ont fait preuve d’une extrême violence, cette attitude est inacceptable et nous devons manifester notre désaccord. Il est de notre devoir de citoyen de nous révolter contre les idées véhiculées par ces gens.

C’est pourquoi il a été décidé un rassemblement lundi 13/07/2015 devant la mairie de Cassel à 18 heures 30. Pour la défense des droits de l’homme et les valeurs de notre République, nous vous invitons à nous rejoindre et à faire circuler cet appel sans modération.

Le comité de Jeunes Casselois