Archives du mot-clé secteur entreprise

Le statut des cheminots doit être celui de tous les travailleurs du rail!

COMMUNIQUE DE PRESSE
CERCLE CHEMINOTS DU PARTI DE GAUCHE

Cercle cheminots du Parti de Gauche, Secteur Entreprises et Luttes Sociales, 20-22 rue Doudeauville, 75018 Paris
enluttes@lepartidegauche.fr /Cheminots PG @CheminotsPG

Paris, le 19 Février 2016
Le secrétaire d’état aux transports a rendu public le 15 Février l’avant-projet de décret
socle qui sera présenté au patronat du rail ainsi qu’aux syndicats représentatifs de la branche ferroviaire. Le timing est serré car la publication de ce décret est prévue au 15 Mars prochain.
Après lecture de ce texte gouvernemental, on peut en conclure qu’il est inacceptable
en l’état, surtout sachant que s’il n’y a pas d’accord sur une convention collective au 1er Juillet prochain, il s’y substituera. Il faut que le gouvernement revoit sa copie et prenne comme base minimale le RH0077 (règlementation du travail en vigueur à la SNCF, prérequis minimal pour assurer de bonnes conditions de sécurité des circulations ferroviaires et de travail des salariés
du rail).
Ce projet en l’état reste une première pierre de la casse du code du travail prévu par
la ministre El Khomri. Les cheminots du public comme du privé ne doivent pas devenir un laboratoire pour expérimenter une destruction à plus grande échelle.
Le Parti de Gauche affirme son opposition à ce projet entièrement pensé par le patronat européen, et restera attentif au devenir des travailleurs du rail ainsi qu’à celui de tous les salariés français.
PAS DE REPUBLIQUE SANS SERVICES PUBLICS !

Philippe JURAVER
Secrétaire National
aux Entreprises
et Luttes Sociales
Kevin KIJKLO Responsable du
Cercle cheminots
du Parti de Gauche
Laurent COURTOIS
Référent SNCF-Réseau
du Cercle cheminots
du Parti de Gauche

Les SAMBRE-ET-MEUSE sur le Tour de France

photo La Voix du Nord, C. Debachy
photo La Voix du Nord, C. Debachy

Ce mardi 7 juillet, à Malplaquet       ( Nord) les ouvriers de Sambre-et-Meuse en lutte depuis plusieurs mois pour défendre leurs emplois s’étaient donnés rendez-vous afin de faire entendre leur voix sur le Tour de France. Dans une ambiance militante et festive, ils ont pu expliquer aux spectateurs, aux organisateurs du Tour et aux médias le sens de leur combat. La lutte pour Sambre-et-Meuse concerne toute une région frappée de plein fouet par la désindustrialisation.

261 emplois sont menacés sans compter les sous-traitants
261 emplois sont menacés sans compter les sous-traitants

Au délà des 261 emplois menacés c’est la survie des sous-traitants qui est en jeu. Les dossiers déposés par d’éventuels repreneurs ont pour l’instant été rejetés. La vente aux enchères du site a été décidée. Cette solution n’est pas acceptable! L’entreprise Sambre-et-Meuse est l’un des fleurons de notre industrie, son savoir-faire est mondialement reconnu.  Aurélien Motte, délégué CGT et ses camarades ne lâcheront rien!

Le Parti de Gauche Nord réaffirme son soutien aux ouvriers et aux familles des Sambre-et-Meuse. Aurélien Motte avait d’ailleurs été reçu au congrès du PG à Villejuif le week end dernier afin de présenter le combat de ses camarades.

à Malplaquet (Nord), le Tour a été reçu par les Sambre-et-Meuse en lutte
à Malplaquet (Nord), le Tour a été reçu par les Sambre-et-Meuse en lutte